La bousculette

Personnellement, j’apprends beaucoup par la bousculade. Ou la bousculette, c’est sympa aussi comme néologisme.

La bousculade, c’est quand un écrit, une vidéo, quelqu’un, un choix, un concept déloge brusquement un de vos schémas de pensée/certitude.

PLOP. Ça fait à peu près ce bruit là, oui.

Et du coup sème à la place de la susdite certitude plein de petites graines de nouvelles potentialités, qui font des racines et décalent parfois prodigieusement votre angle de vue sur le monde.

Avant, j’étais une mère de famille.

Une mère de famille de garçons qui ont eu la bonne idée de commencer à se déplacer entre 5 et 7 mois. C’est tôt pour expliquer le concept de prise électrique, de lame de couteau, de chaise qui tombe, etc. En fait, c’est déjà tôt pour le concept du « non » ou « stop ».

J’étais donc une mère de famille qui bloquait les portes des placards (sans réussite aucune, le bloque porte étant un élément nouveau, il attire immédiatement l’attention de l’enfant curieux, qui donc s’empresse de le manger, ou de le décoller), achetait des casques pour enfants _oui mais y’avait du carrelage chez moi, et s’il tombait sur la tête! (et mourrait d’un hématome sous dural, sous entendu)_, et utilisait un parc (tout aussi inutile puisque ces bourrins déplaçaient le parc et arrivaient en faire un truc encore plus dangereux que pas de parc).

Mais ça, c’était avant.

Je suis tombée sur cette vidéo. Plop. C’est en anglais MAIS MAIS MAIS pour les tanches (as me), zieutez la vidéo originale sur le site ted talk qui propose des sous titres en 39 langues 🙂 :

http://www.ted.com/talks/gever_tulley_on_5_dangerous_things_for_kids

 

Bon, je dis pas que j’ai pas des sueurs froides dès qu’ils montent sur les rochers à la plage (avec vision d’enfant dans un bain de sang au pied du rocher, ou de fauteuil roulant à vie inside), mais le petit dernier n’a pas eu de parc, ni de bloque escalier, il a joué avec la porte du poêle, et les couteaux étaient accessibles. Et tout va bien.

Nos enfants sont uniques. Eux et nous seuls pouvons chercher ce qu’ils sont capables de faire ou non. De toute façon, c’est systématiquement plus que ce que eux et nous imaginons.

Publicités

4 réflexions sur “La bousculette

  1. Punaise mon anglais est trop mauvais pour comprendre…. j’ai trois garçons kamikazes dans le genre (4 ans et 2 x 2 ans 1/2…), suis sûre que ça m’intéresserai beaucoup pour pouvoir faire redescendre mon rythme cardiaque…. vais essayer de trouver un tracteur dans mon entourage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s